Dominique Racle Consultants :
agence de relations presse et communication culturelle

Agence pour la communication, le développement et la conduite de projets culturels et citoyens :
communication, relations presse, partenariats, mécénat, relations publiques.

Dernières actualités DRC

Théâtre Studio d’Alfortville Saison 2017-2018

,

Le site de la parole a changé, géopolitiquement. Et nous devons traiter du site. Le Théâtre-Studio est à Alfortville sur le site de la parole. La banlieue / la périphérie / est le territoire sur lequel l’enjeu de dire et celui de la représentation du monde sont essentiels. C’est aussi l’endroit de transformation du langage. C’est pourquoi ce projet développe une politique volontaire d’association avec des auteurs, des metteurs en scène, des traducteurs, des vidéastes, des peintres, des chercheurs… tous ceux qui veulent porter avec nous l’objectif du projet artistique commun dans un outil partagé.


Lire plus >

4 metteurs en scène associés

,

L'histoire s'écrit au présent et se vérifie au futur. Il est indispensable de faire des propositions concrètes aux deux préoccupations majeures de notre temps : la formation et la transmission. C'est ainsi que Christian Schiaretti a demandé à quatre jeunes metteurs en scènes de rejoindre l'équipe du TNP. Dès à présent, et tout au long des années à venir, ils accompagneront la marche du théâtre, technique, administrative, relationnelle, partageant le savoir, permettant de penser sa propre vérité, de grandir en connaissance de cause.


Lire plus >

« Peer Gynt » de Henrik Ibsen au Théâtre des Bouffes du Nord

,

À travers cette fuite en avant, Peer se débat sans cesse contre le leitmotiv du « qui suis-je ? » Bien qu’il ait fait fortune et semble réussir à oublier ses origines et accomplir ses ambitions, il est hanté sans relâche par des questions douloureuses : « Qu’est-ce que l’ego ? », « Où se trouve le vrai moi ? » Menteur, rêveur, poète. Insolent et anticonformiste, séducteur, lâche et irresponsable. Peer Gynt reste pour tous, mais surtout pour lui-même, une énigme insoluble.


Lire plus >

« Jean Echenoz : Roman, Rotor, Stator »

,

Écrivain à l’univers jubilatoire, ayant exploré, à travers 17 ouvrages, les différents genres littéraires jusqu’à les détourner, du roman d’aventure au roman d’espionnage ou au roman biographique, Jean Echenoz nous entraîne dans une course audacieuse contre l’ennui et organise avec le lecteur une apparente complicité qui se révèle également manipulation, dérivation, renversement. Poursuivant sa présentation des oeuvres littéraires, la Bibliothèque publique d’information a choisi de consacrer une exposition à cet écrivain contemporain majeur qui poursuit son travail littéraire depuis près de 40 ans.


Lire plus >

« Nénesse » de Aziz Chouaki

,

Nénesse est un ancien rockeur de campagne, ancien légionnaire qui se retrouve au chômage suite à un problème de santé (AVC). Il est islamophobe, homophobe, antisémite, se définit comme « réactionnaire radical » tout en se défendant de pouvoir être tenté par le Front National ! Sa femme, Gina, jadis amoureuse de lui se voit condamnée à des petits boulots pour tenter d’assurer le quotidien du ménage. Pour survivre le couple a trouvé comme solution d’installer dans leur appartement une cabine Algeco qu’ils sous-louent à deux sans-papiers.


Lire plus >

BIS de Nantes 2018

, ,

La huitième édition des BIS, Biennales Internationales du Spectacle sont devenus au fil des années le rendez-vous incontournable dédié à la filière du spectacle vivant. La huitième édition qui a lieu les 17 et 18 janvier à la Cité des Congrès de Nantes explorera les nouveaux horizons d’une filière plus que jamais confrontée à des défis majeurs : réforme des collectivités, reconfiguration des politiques publiques et des budgets culturels, éducation artistique et culturelle, mutations du secteur musical… Deux jours de débats, show-cases, spectacles, ateliers et temps forts.


Lire plus >

« Les Autres » de Jean-Claude Grumberg

,

Les Autres est un spectacle constitué de quatre pièces courtes écrites par Jean-Claude Grumberg : Michu, Les Vacances, Rixe, et La Vocation. Ces pièces donnent à voir une famille : un père, une mère et deux fils. Comme il se doit, c’est le père qui mène la barque, c’est lui qui ordonne, sanctionne, exige et décide. Il a certainement le droit de vie et de mort sur les siens, mais aussi et surtout sur les « autres ». Ce sont « les autres » qu’il hait le plus. Qui sont-ils ? Les bicots, les négros, les teints basanés… Ce sont ces autres-là venus d’ailleurs qui lui volent son travail et son pain. Si notre homme est ainsi tendu, souvent vulgaire et agressif, c’est parce qu’il est terrorisé, rongé par une fièvre obsidionale : l’ « autre » est un inconnu, et l’inconnu, c’est bien connu, fait peur. Evidemment, les vacances qui lui font quitter la France, qui l’éloignent de son nid, l’insupportent. La cuisine des « autres » le rend malade. Notre homme n’aime pas aller loin.


Lire plus >

Prix Sopadin du Scénario 2017

,

Le 31e Grand Prix du Meilleur Scénariste et le 20e Prix Junior du Meilleur Scénario, organisés par Philippe Maynial et Barbara Vassiliev, ont été remis lundi 20 novembre 2017. Ces prix soutenus par le Centre National de la Cinématographie et de l’Image animée mettent en lumière des œuvres d’auteurs confirmés ou émergents, favorisant au stade de l’écriture, la mise en production de films de long métrage.


Lire plus >

« Lucrèce Borgia » de Victor Hugo

,

Lucrèce Borgia c’est le chef d’oeuvre en prose de Hugo. Un théâtre populaire, riche en émotions et en rebondissements. D’inspiration shakespearienne, il relate l’histoire d’une mère incestueuse, Lucrèce, qui voudrait sauver son fils qui lui ne la connaît pas. L’amour comme vertu pour effacer les crimes des pères. Lukrecia Borxhia est aussi une pièce politique où les destins des individus rencontre la réalité politique. Histoire de corruption, d’assassinats, de meurtres et d’empoissonnements dans l’Italie du XVe siècle.


Lire plus >

« Ubu Roi (ou presque) » de Alfred Jarry

,

La matière première de cet Ubu est la « merdre », littéralement mise au plateau. Car derrière les oripeaux du pouvoir dont se couvre Ubu se cache un désir, somme toute terriblement humain, de dévoration et de digestion du monde.


Lire plus >

« La Fuite » de Mikhaïl Boulgakov

,

1920, fin de la guerre civile en Russie, c’est la fuite exaltée des "Russes blancs" vers la Crimée, Sébastopol, Constantinople puis Paris… Course folle ! En huit songes, cauchemars et illuminations, apparaît, dans l'urgence d'un monde ancien qui s'effondre, une galerie de personnages attachants et terribles : civils, artistes, état-major vaincu, déclassés, réprouvés, portés par une fièvre de vivre, d'une excentricité et d’une drôlerie dans le pur style du théâtre satirique russe. Avec une troupe d’acteurs et chanteurs étonnants, un spectacle d’images, de musique et de rêves.


Lire plus >

Festival « Extra ! »

, ,

Le Centre Pompidou présente le festival Extra !, festival des littératures hors du livre et créée le prix littéraire Bernard Heidsieck - Centre Pompidou. Avec ces nouveaux rendez-vous, le Centre Pompidou souhaite mettre en lumière les formes variées que prend aujourd'hui la littérature affranchie du livre. Au 20e siècle, du mouvement Dada au poète Bernard Heidsieck, les avant-gardes littéraires ont voulu échapper aux contraintes du livre et ont promu de nouvelles formes de poésie : sonore, visuelle, bruitiste… Dès 1977, le Centre Pompidou a été un lieu d'accueil et de soutien à la “poésie debout” et au “hors-livre” comme disait Bernard Heidsieck. Extra ! célèbre ces autres formes de la littérature à travers plusieurs événements.


Lire plus >

Retrouvez toutes nos actualités par thématiques :

Toutes Spectacle vivant Audiovisuel Festivals Environnement

Dernières références DRC