Description du projet

Festival « Viva il cinema ! De Rome à Paris » 2011

Chaque année «De Rome à Paris » célèbre le rapprochement de deux pays aux affinités évidentes, qui partagent la même ambition et le même enthousiasme pour le 7ème art.

Rome et Paris, deux villes ouvertes au Cinéma, deux pays qui considèrent le cinéma avec les mêmes égards et la même exigence, celles d’un art majeur, même si c’est aussi un divertissement.

Cette intimité cinématographique particulière et sans égale que la France partage avec l’Italie, a connu un «âge d’or» pendant plusieurs décennies : un très grand nombre de films ont pu voir le jour grâce à la coproduction, dans une totale complicité artistique et un même élan créatif. Aujourd’hui, malgré les difficultés économiques, ces liens continuent de se nourrir des correspondances fortes entre nos deux cinémas, entre les professionnels, les cinéphiles mais aussi le public plus large de nos deux pays. Aujourd’hui, le cinéma italien est toujours vivace ; il n’a rien perdu de sa verve ni de son souffle, notamment grâce à une jeune génération de réalisateurs prometteurs qui a remis au premier plan sa véritable marque de fabrique : le cinéma politique. En France les pouvoirs publics s’attachent pour leur part à soutenir fortement une jeune vague de nouveaux cinéastes, largement ouverts sur l’Europe et sur le Monde.

Le festival « De Rome à Paris », organisé pendant cinq denses journées, du 9 au 13 décembre 2011 au cinéma le Balzac, permettra, cette année, au public et aux professionnels français de découvrir, en version originale sous- titrée, douze créations italiennes récentes et de grande qualité. Ces films ont été aidés, pour la plupart d’entre eux, par le Fonds unique du spectacle – qui est au Ministère italien du patrimoine et des activités culturelles ce que l’avance sur recettes est au CNC et aux professionnels français. Certaines de ces œuvres seront projetées, pour la toute première fois en France, et pourront être achetées sur place par les professionnels français intéressés.

Je souhaite très sincèrement, au nom du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), que ces films rencontrent tous le succès qu’ils méritent. Que cette nouvelle édition soit l’occasion d’affermir encore et toujours notre parenté avec l’Italie autour de l’amour du cinéma!

Eric Garandeau – Président du Centre national de la cinématographie et de l’image animée

Téléchargements