Description du projet

Journées du patrimoine 2014

Après une année d’absence le Musée Gaumont qui fête ses 25 ans rouvre ses portes pour les journées du patrimoine et comme les éditions précédentes s’inscrit dans le thème retenu par le Ministère de la culture et de la communication pour 2014 : Patrimoine naturel, patrimoine culturel.

Le cinéma ne peut appartenir au patrimoine naturel à moins de rechercher la motivation qui a conduit à son invention, c’est-à-dire la poursuite de la reproduction de la réalité en intégrant le mouvement, le son, la couleur et le relief.

Léon Gaumont écrit en 1881 dans ses carnets d’adolescent que l’image doit être animée, sonore, en couleurs et en relief et travaillera tout au long de sa carrière dans ces directions.

Dans le cadre du cinéma, la nature existe grâce à la technique, les premières images s’attachent à être des copies conformes de la réalité puis cette technique va permettre de transcender la nature. Ce que montre la lettre dessin de Jean Cocteau à Marcel Pagnol à propos de son projet de transcrire en film la nouvelle de La Belle et la Bête.

En adéquation avec l’actualité culturelle présente nous faisons un focus sur la guerre de 1914 avec nos collections sur le sujet, affiches de film et appareils commandés par le Ministère de la Guerre aux usines Gaumont (4 de l’infanterie de Pabst, radio, appareils de prises de vues aériennes, etc.)

Une visite commentée par l’équipe du Musée sera proposée aux visiteurs et présentera entre autre, les premiers appareils sonores et en couleurs, la radio des tranchées de la guerre de 14; les appareils de prises de vues aériennes de la même époque mais aussi Belle la chienne de Sébastien, Picasso le chien de Zorg, l’affiche de Ma vache et moi, et celle de La science des rêves, tous des éléments de notre imaginaire collectif.

Téléchargements