Description du projet

« Médée, poème enragé » de Jean-René Lemoine

Après Face à la mère et la Cerisaie, Jean-René Lemoine revient à la MC93 avec Médée, poème enragé, un opéra pour un récitant accompagné d’un musicien.

Cette réécriture du mythe, en trois mouvements, s’articule autour de la pulsion. Tout est vécu comme un rêve. Il s’agit de faire vivre et d’entrelacer les cultures, le passé et présent, pour essayer de créer un chant, une mythologie contemporaine avec ses pulsations et son lyrisme.

Médée concentre en elle toutes les héroïnes tragiques. Elle est celle qui agit, qui décide, qui transgresse. Elle refuse la fonction de l’attente dévolue la plupart du temps aux femmes dans la mythologie, elle s’impose comme « Héros », faisant ainsi de Jason une figure féminine. Le mythe permet de nommer l’innommable, l’inacceptable, il peut raconter l’horreur, dire l’interdit car il contient dans sa puissance poétique sa propre rédemption. Il s’agit donc à travers la fable, de tenter de raconter l’intime, l’indicible du lien amoureux, du lien filial, l’insatiable et tragique quête de l’amour, la solitude face au monde et à la société.

Téléchargements