Au moment où l’état roumain lance une souscription publique pour acheter LA SAGESSE DE LA TERRE, 11 millions d’euros, au moment où sur les façades des immeubles de Bucarest se déploient de larges banderoles avec le slogan BRANCUSI est aussi à toi. La question BRANCUSI à travers ce procès déborde largement celle de l’art pour aborder celle du politique. On se souvient qu’à l’heure de sa mort voulant faire don de son œuvre à son pays natal, le régime de Ceausescu lui opposa une fin de non- recevoir, ce qui fait dire encore aujourd’hui à une partie des Roumains que la Roumanie ne mérite pas BRANCUSI. Aux minutes du procès de 1927 nous ferons entendre pour la première fois, le sténogramme des débats de l’Académie des beaux -arts roumaine de 1954 qui reprend, paradoxalement, les arguments des Etats-Unis, 30 ans auparavant, refusant à BRANCUSI le statut d’artiste. Artiste répudié au début des années 50 par l’idéologie communiste, encensé la décennie suivante, instrumentalisé par Ceausescu, BRANCUSI est devenu l’emblème de l’identité roumaine. D’instrument idéologique, il est devenu une marque nationale, en constant recyclage.

Brancusi contre Etats-Unis, texte et mise en scène Eric Vigner, Traduction Georges Banu
Avec la troupe du Teatrul Odeon:
OANA STEFANESCU, MARIUS DAMIAN, CARMEN TANASE, RICHARD BOvnoczki, SILVIAN VALCU, MIRCEA CRETU, ELVIRA DEATCU, MUGUR ARVUNESCU, LAURENTIU LAZAR, VIRGINIA ROGIN, RELU POALELUNGI
Texte et mise en scène ………………………………………. ÉRIC VIGNER
Traduction ………………………………………………… GEORGES BANU
Assistant mise en scène …………………………………….. VLAD CHIRITA
Scénographie et costumes ……………………………. CONSTANTIN CIUBOTARIU
Création lumière ………………………………………….. KELIG LE BARS
Création son ………………………………………………… JOHN KACED
Création de l’affiche ………………………………………. Mircea Cantor

Création le 9 décembre 2016 au Teatrul Odeon de Bucarest, entrée au répertoire.
Production: Teatrul ODEON – Compagnie Suzanne M • Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, l’institut français, la région Bretagne et L’ambassade de France en roumanie.
Théâtre de l’Odéon de Bucarest- A partir du 9 décembre 2016 (entrée au répertoire), avec la troupe du Théâtre national de Bucarest

Le texte du spectacle BRÂNCUSI CONTRA STATELOR UNITE est édité chez Curtea Veche, 2016.
Production : Teatrul Odeon — Cie Suzanne M • Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, de l’Institut Français, de la Région Bretagne, et de l’Ambassade de France en Roumanie.

Source : sceneweb