Théâtre
Audrey Bonnet et François Morel, deux des 9 comédiens qui ont investi le théâtre de l’Atelier. © Delanne Monteiro/Magnéto Prod

Audrey Bonnet et François Morel, deux des 9 comédiens qui ont investi le théâtre de l’Atelier. © Delanne Monteiro/Magnéto Prod
Lundi 19 Avril 2021
Gérald Rossi

Avec Atelier Vania, film spécialement mis en scène par Jacques Weber, l’univers de Tchekhov résonne avec justesse dans un théâtre abandonné. À voir lundi 19 avril, à 21 h 5, sur Culturebox.

ATELIER VANIA

Quand, en 1880, Anton Tchekhov écrit Oncle Vania, il situe l’action à la campagne. Dans son adaptation, fidèle au texte original, précisons-le, Jacques Weber l’installe sur le plateau, dans les coulisses et même dans la salle du Théâtre de l’Atelier, à Paris. Un lieu, parmi tous les autres, où le public n’est plus admis pour cause de pandémie. Et ce n’est pas par hasard que ce projet est né là, sur les planches.

La fermeture des théâtres avait stoppé net les représentations de Crise de nerfs, trois farces de Tchekhov mises en scène par Peter Stein, avec Weber. « Je me suis retrouvé sur une scène nue dans un théâtre vide. J’ai senti la nécessité impérieuse d’y réinsuffler la vie, retrouver la sueur des représentations »,explique le comédien, qui a proposé à France Télévisions ce projet de films. Après Vania, viendront Atelier Misanthrope et Atelier Cyrano.

Un film de la pièce

Cet Atelier Vania n’est pas une captation de la pièce, mais un film de la pièce. Qui en conserve le tempo d’une lenteur assourdissante, et l’humeur aussi amusante que désespérée. Conservant à chaque réplique sa saveur. « Il fait beau aujourd’hui », constate platement une des protagonistes, « oui beau pour se pendre », réplique l’autre. « Pourquoi sommes-nous autant amis », s’interroge un peu plus tard Vania. « Parce que nous ne sommes pas originaux, et que nous sommes terriblement ennuyeux », rétorque Éléna. Reste que chez Tchekhov, si tout s’exprime, ce n’est pas forcément avec des mots, et quand les choses sont dites, c’est le plus souvent avec une maladresse qui brise les espoirs d’une autre vie, d’un autre amour possible… dans des nuits sans sommeil et des jours sans soleil.

Pour cette aventure originale et réussie, Jacques Weber (qui incarne le docteur Mikhaïl Astrov) s’est entouré de François Morel, Stéphane Caillard, François Marthouret, Christine Murillo, Audrey Bonnet, Catherine Ferran, Marc Lesage et de Bernard Larré. Qui tous œuvrent avec talent dans cet Atelier.

www.humanite.fr