Spectacle Vivant

­

« La Nuit des Rois »

,

Un bateau fait naufrage. Rescapée, une jeune femme, Viola, sort de la mer. Elle découvre alors un pays qu’elle ne connaît pas et qui n’a rien de merveilleux : l’Illyrie. Son frère jumeau, Sébastien, a, lui, été englouti par les flots. Elle apprend qu’une comtesse des lieux, Olivia, porte, elle aussi, le deuil d’un frère aimé. Elle veut entrer à son service, revêt des habits d’homme semblables à ceux de son frère Sébastien, mais c’est d’Orsino, un prince amoureux de la comtesse, qu’elle sera le page et messager de son amour auprès d’Olivia. Bien vite, Viola, qui se fait nommer Césario, aime son maître Orsino... Malentendus, quiproquos, méprises s’ensuivent nécessairement.


Lire plus >

23e Cérémonie des Molières

, ,

Présidée par Bernard Giraudeau, présentée par Frédéric Mitterrand (venu spécialement de la Villa Médicis à Rome), réalisée par Jérôme Revon, la 23e Nuit des Molières se déroulera dimanche 26 avril à 20H30 sur France2, en direct du Théâtre de Paris. La qualité des intervenants, du programme proposé ainsi que la diffusion de bandes annonces mettant en lumière les spectacles nommés dans les catégories du Théâtre public et du Théâtre privé donneront à la soirée un caractère culturel, au-delà d’une simple remise de prix. L’APAT, Association Professionnelle et Artistique du Théâtre, a préparé avec France 2 et R&G Productions, cette cérémonie au cours de laquelle, 18 « Molières » seront attribués récompensant auteur, adaptateur, metteur en scène, comédien, comédienne, scénographe, costumier, créateur lumière des scènes privées et subventionnées, parisiennes et régionales.


Lire plus >

« Coriolan » de Shakespeare

,

Sur le forum, les tribuns de la plèbe affrontent sénateurs et généraux patriciens. Confronté à la famine, le peuple réclame blé et justice. S’y ajoute la guerre de l’envahisseur Volsque contre Rome. La pièce suit le parcours de Coriolan, chef de guerre et orgueilleux patricien. Située dans la Rome républicaine balbutiante, écrite dans l’Angleterre moderne naissante, cette pièce politique expose des enjeux d’une brûlante actualité pour nos républiques et démocraties en souffrance.


Lire plus >

« De Gaulle en Mai »

,

Le Théâtre de La Criée ouvre sa saison le 7 octobre avec De Gaulle en mai, création, mise en scène de Jean-Louis Benoit, entouré d’une équipe de comédiens fidèles : Jean-Marie Frin, Arnaud Décarsin, Luc Tremblais, Laurent Montel, Dominique Compagnon. Ce spectacle conçu à partir de documents se situe dans la lignée de ceux que créés au Théâtre de l’Aquarium, à la Cartoucherie de Vincennes : Un Conseil de classe très ordinaire, Les Vœux du Président ou La Nuit, la télévision, la Guerre du Golfe. Jean-Louis Benoit, revient sur la période de mai 68 à partir du Journal tenu par Jacques Foccart, alors Secrétaire général aux Affaires africaines et malgaches, conseiller écouté et confident du Général de Gaulle. Ce spectacle interroge le pouvoir d’État. Comment un État si stable a-t-il pu être ébranlé - au point de laisser vacant son gouvernement - par une bande de « rigolos » ? Au jour le jour, Foccart nous donne à voir l’angoisse, le désarroi, la panique s’emparer de l’Élysée. De Gaulle perd pied devant ce qu’il faut bien appeler désormais une insurrection.


Lire plus >

« Par-Dessus Bord » de Michel Vinaver

,

Par-dessus bord: la pièce aux quatre versions. De cette pièce écrite entre 1967 et 1969, il existe quatre états établis par l’auteur. A la scène, la pièce a été représentée pour la première fois en France, dans une version écourtée, au TNP le 13 mars 1973, dans la mise en scène de Roger Planchon et la scénographie de Hubert Monloup. Elle sera reprise au Théâtre de l’Odéon le 27 mai 1974. Les interprètes étaient, notamment, André Dussolier, Jean Bouise, Madeleine Ozeray, Marcel Dalio, Fred Personne, Roland Bertin, Claude Lochy, Edward Meeks, Isabelle Sadoyan, Jeanne Champagne…


Lire plus >