Description du projet

Théâtre Studio d’Alfortville

Fondé par Christian Benedetti, Le Théâtre-Studio à Alfortville n’est pas un théâtre au sens de l’économie. C’est un théâtre au sens étymologique (l’endroit d’où l’on regarde) et au sens politique. Un théâtre de la distance (comme l’image a besoin de la distance pour être vue, le théâtre a besoin de distance pour faire son travail). C’est un lieu de recherche, de laboratoire et de fabrique. Un lieu de « collisions signifiantes ». Un lieu d’écriture, de résidence dans le temps. Un lieu des premières fois, dans une perspective de transmission et de partage où les conversations peuvent se poursuivre, s’interrompre et se reprendre au fil de la pensée et du temps. Un lieu de Croisement(s)… Allant droit et Allant vers, de rencontres avec des êtres. C’est un lieu de « braquage » et d’intranquillité.  Une association d’auteurs, de traducteurs, de metteurs en scène, de comédiens, de techniciens, de « personnes autour » … soucieux d’inventer des nouvelles formes de représentation, de production et de diffusion… Pas seulement dans un souci de changer uniquement la façon de faire, mais dans un souci de faire en sorte que change aussi la façon de regarder. Le temps théâtral n’est pas le temps de la productivité, de l’économie de marché, il est celui singulier de la respiration de celui ou celle qui conduit le projet. Le temps de son regard, de sa réflexion, de sa pensée, de sa décision, de l’action et de l’énergie du sens.

Informations

16 rue Marcelin Berthelot
94140 Alfortville
France

Téléphone :
+33 1 43 76 86 56

Site Internet :
www.theatre-studio.com

Toute l’actualité du Théâtre Studio d’Alfortville

« Ivanov » d’Anton Tchekhov

,

La pièce raconte l'histoire de Nikolaï Ivanov. Depuis cinq ans, il est marié à Anna Petrovna, née Abrahamson, déshéritée car elle a abjuré sa foi en épousant Ivanov. Elle est malade, phtisie. Le domaine d'Ivanov est dirigé par un parent éloigné, Mikhaïl Borkine, qui a toujours une idée sur la façon dont on peut faire de l'argent. Le médecin, Lvov, informe Ivanov que sa femme se meurt de la tuberculose, et qu'elle a besoin de se reposer en Crimée. Malheureusement, Ivanov est incapable de payer le voyage. Il est lourdement endetté et doit déjà à Zinaïda Lebedeva neuf mille roubles. Il avoue à Lvov qu’il n’aime plus sa femme, il ne sait pas pourquoi, il n’a plus envie de rien, il ne sait pas pourquoi non plus. À la fin du premier acte, Ivanov part rendre visite aux Lebedev, et il est suivi à son insu par Anna et Lvov qui lui est amoureux d’Anna Petrovna.


Lire plus >

Théâtre Studio d’Alfortville Saison 2017-2018

,

Le site de la parole a changé, géopolitiquement. Et nous devons traiter du site. Le Théâtre-Studio est à Alfortville sur le site de la parole. La banlieue / la périphérie / est le territoire sur lequel l’enjeu de dire et celui de la représentation du monde sont essentiels. C’est aussi l’endroit de transformation du langage. C’est pourquoi ce projet développe une politique volontaire d’association avec des auteurs, des metteurs en scène, des traducteurs, des vidéastes, des peintres, des chercheurs… tous ceux qui veulent porter avec nous l’objectif du projet artistique commun dans un outil partagé.


Lire plus >